Pourquoi je suis une « non » blogueuse beauté ? Le constat…

Point de revendication, ni de protestation… mais plutôt une « introspection ». A côté des « Héros » survivent – parfois difficilement – les « anti »-Héros. En bref, je me suis révélée commeblogueuse beauté le « Peter Parker » de la blogosphère beauté. Les raisons de ce quelque peu tragique constat et hypothèses :

1) le « non »- succès (article tout en négation) en 8 années d’existence, mais pas de décollage net et franc !!! Applaudissons quand même l’exploit : 46 abonné(e)s – attention, pas 50, mais 46 (au passage, merci à celles qui suivent les pérégrinations d’Esthekosme !!! XD). Pour exemple, prenons « Métaux lourds » avec son sulfureux « Tête de thon«  : 4 261 abonné(e)s Hellocoton – un article lambda : environ 100 likes et une cinquantaine de commentaires. Ah bah, oui… ça calme !!

2) une faute de style ?!? Non-issue d’une filière littéraire, ça joue ? Pas assez d’humour, d’amour…. de peps ou d’esprit ? Lourdeur dans la syntaxe, boulimie de termes techniques… Les articles sentent-ils le « tue-l’amour » cosmétique à plein nez ? Et que sais-je encore ?

3) Les « Haul, swatch, swap, tags, blogroll… et autres trackbacks  » : l’anglicisation à outrance m’a filé de sévères migraines !!! Et je t’ « hashtag » à gauche, et je t’ « hashtag » à droite… Bref, bonjour l’imbroglio franco-anglais, encore aujourd’hui, j’ai du mal à m’y faire… Jelly, fluffy ou glowy… A vos dicoblogs, les filles !

4) La sacro-sainte photo : là, chapeau bas, blogueuses connues et reconnues !! Je suis toute en admiration devant votre aisance devant un objectif – Que ce soit vos jolis minois, vos produits ou créations, nous sommes toujours comblées visuellement ! Mais, pour ma part, le passage par la case photographie rebute mon « Moi » tout entier : j’ai déjà du mal à supporter mon reflet devant la glace, le matin… Alors exposer ma binette reste un problème d’envergure ! De plus, me dire qu’il faut préparer un fond neutre, guetter une lumière prometteuse et… sans parler d’investir dans un Nikon D7100, avoir un appareil digne de ce nom… Ma vieille flemmingite se réveille…

Donc, pas de photo de mon cru, mais système C : en intégrant le lien et la source dans les articles, je publie les photos d’autres blogueuses plus douées dans ce domaine.

5) La suite logique. = l’ami « Adobe Photoshop » ! Le retoucheur photographique de compétition, avec ses effets spéciaux qui embellissent à coup sûr les photos… Comment vous illustrez cette inoubliable rencontre ? Un peu comme ça… Bon, y a eu quelques progrès ces derniers temps…. Mais, c’est pas encore Byzance !

femme énervée

6) Le concours : celui que je vois régulièrement fleurir dans mon « Fil d’actus ». Cela génère systématiquement une vague frénétique de contentement, en masse… Et bim, là, c’est pareil ! L’organisation, les conditions, le (ou les) lot(s), le tirage… etc. etc…. ET CAETERA… engendrent une fatigue sans précédent (= flemmingite chronique). Non que faire plaisir soit un sacerdoce, bien au contraire… Mais, le concours, pour l’instant, y-a-pas-moyen !

7) La non-réception de produits tests par les marques/agences : ça ressemble sérieusement à une crise de « jalousie » à ce stade là ?!!! Le style Caliméro qui chouine « c’est trop in’zuste » !!! Fustiger quasi-systématiquement les compositions et mettre le doigt sur des matières premières, dont la qualité est parfois discutable… C’est pas la meilleure promo qui soit…

8) Le budget : c’est un frein à tous égards. J’aimerais pouvoir dépenser sans compter dans différents produits : dévaliser la vernithèque de Pshiiit, écumer toutes les rubriques de Sephora… Et vous bombarder d’articles tous plus croustillants les uns que les autres !

 Et oui, 8 points qui vous prouvent bien que je suis une non-blogueuse beauté. Y a bien le sujet, manque juste les bons ingrédients pour faire de ce défi, une parfaite réussite !

Source image : ici !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit butin « Yoko » et sa boutique en ligne !

Vous connaissez peut-être déjà son univers ; pour ma part, je l’ai découverte il y a peu via la rubrique beauté « Voici » (souvent bien plus intéressante que le reste du magasine à mon goût 😉 ) : la boutique de Yoko !

Couleurs pastels, dessins faits mains… un ensemble très « kawaï » d’inspiration asiatique : c’est ça la boutique Yoko, pour un shopping d’articles papeterie, nail-art et/ou bijoux ! Pour les adeptes « Pshiiit« , vous avez dû constater une rupture de stock en accessoires nail-art (pinceaux, dotting-tools, éponges pour dégradés…) ; si vous manquez de matériel, sur la boutique de Yoko, vous aurez quelques items similaires, à disposition,  pour continuer à « forger » votre nail art !! (pour des prix tout doux…)

Vous pouvez retrouver l’univers de Yoko, sur…

  • son blog,
  • son compte Instagram : yokonailart,
  • sa page Facebook : nail art – fashion nail
  • son compte Youtube : Yoko-Nailart.

J’en ai profité pour acheter deux références de Water Decals (WD) pour les tester prochainement. Un aperçu en photo du contenu de ma commande et les visuels des WD !!! Un mot bien sympathique accompagnait le colis – que j’attendais avec impatience – délai : 72 heures – et des studs dorés en cadeau ! Merci Yoko !!

WD-Yoko-blog

Konad France : parez vos ongles !

nail art stampingActuellement, ma lubie tourne autour de l’ « habillage » de mes ongles ou celui de mes proches. Je suis admirative de celle qui ont la « patte » en la matière ; ce qui n’est à mon sens pas donné à tout le monde !

Après avoir, comme beaucoup, fait un détour du côté de chez Pshiiit (et bavé…),  acheté un kit « Easy » (ça dépend pour qui ) nail art Bourjois et les pinceaux qui vont bien, j’ai enfin décidé de me lancer dans le stamping.

La solution de facilité me direz-vous ! Et je vous répondrai : « OUUUIIIIIII » !!! Parce que pour une gauchère, gauche de ses mains, c’est LA SOLUTION !

Après avoir navigué longuement sur le web, il semble que les acccessoires, proposés par  Konad soient une référence. Pour débuter efficacement, il faut :

  – une plaque à motifs,kit de base stamping

   – une raclette,

   – un tampon,

   – des vernis (laqués et irisés, voire pailletés – quelques astuces sur les marques à choisir : ici),

   – un tutoriel simple et efficace, conseillé par Camille de Pshiiit, sur le blog « De tout et de rien, surtout de rien ».

Lien Konad : ici.

Source image : ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !