Pourquoi je suis une « non » blogueuse beauté ? Le constat…

Point de revendication, ni de protestation… mais plutôt une « introspection ». A côté des « Héros » survivent – parfois difficilement – les « anti »-Héros. En bref, je me suis révélée commeblogueuse beauté le « Peter Parker » de la blogosphère beauté. Les raisons de ce quelque peu tragique constat et hypothèses :

1) le « non »- succès (article tout en négation) en 8 années d’existence, mais pas de décollage net et franc !!! Applaudissons quand même l’exploit : 46 abonné(e)s – attention, pas 50, mais 46 (au passage, merci à celles qui suivent les pérégrinations d’Esthekosme !!! XD). Pour exemple, prenons « Métaux lourds » avec son sulfureux « Tête de thon«  : 4 261 abonné(e)s Hellocoton – un article lambda : environ 100 likes et une cinquantaine de commentaires. Ah bah, oui… ça calme !!

2) une faute de style ?!? Non-issue d’une filière littéraire, ça joue ? Pas assez d’humour, d’amour…. de peps ou d’esprit ? Lourdeur dans la syntaxe, boulimie de termes techniques… Les articles sentent-ils le « tue-l’amour » cosmétique à plein nez ? Et que sais-je encore ?

3) Les « Haul, swatch, swap, tags, blogroll… et autres trackbacks  » : l’anglicisation à outrance m’a filé de sévères migraines !!! Et je t’ « hashtag » à gauche, et je t’ « hashtag » à droite… Bref, bonjour l’imbroglio franco-anglais, encore aujourd’hui, j’ai du mal à m’y faire… Jelly, fluffy ou glowy… A vos dicoblogs, les filles !

4) La sacro-sainte photo : là, chapeau bas, blogueuses connues et reconnues !! Je suis toute en admiration devant votre aisance devant un objectif – Que ce soit vos jolis minois, vos produits ou créations, nous sommes toujours comblées visuellement ! Mais, pour ma part, le passage par la case photographie rebute mon « Moi » tout entier : j’ai déjà du mal à supporter mon reflet devant la glace, le matin… Alors exposer ma binette reste un problème d’envergure ! De plus, me dire qu’il faut préparer un fond neutre, guetter une lumière prometteuse et… sans parler d’investir dans un Nikon D7100, avoir un appareil digne de ce nom… Ma vieille flemmingite se réveille…

Donc, pas de photo de mon cru, mais système C : en intégrant le lien et la source dans les articles, je publie les photos d’autres blogueuses plus douées dans ce domaine.

5) La suite logique. = l’ami « Adobe Photoshop » ! Le retoucheur photographique de compétition, avec ses effets spéciaux qui embellissent à coup sûr les photos… Comment vous illustrez cette inoubliable rencontre ? Un peu comme ça… Bon, y a eu quelques progrès ces derniers temps…. Mais, c’est pas encore Byzance !

femme énervée

6) Le concours : celui que je vois régulièrement fleurir dans mon « Fil d’actus ». Cela génère systématiquement une vague frénétique de contentement, en masse… Et bim, là, c’est pareil ! L’organisation, les conditions, le (ou les) lot(s), le tirage… etc. etc…. ET CAETERA… engendrent une fatigue sans précédent (= flemmingite chronique). Non que faire plaisir soit un sacerdoce, bien au contraire… Mais, le concours, pour l’instant, y-a-pas-moyen !

7) La non-réception de produits tests par les marques/agences : ça ressemble sérieusement à une crise de « jalousie » à ce stade là ?!!! Le style Caliméro qui chouine « c’est trop in’zuste » !!! Fustiger quasi-systématiquement les compositions et mettre le doigt sur des matières premières, dont la qualité est parfois discutable… C’est pas la meilleure promo qui soit…

8) Le budget : c’est un frein à tous égards. J’aimerais pouvoir dépenser sans compter dans différents produits : dévaliser la vernithèque de Pshiiit, écumer toutes les rubriques de Sephora… Et vous bombarder d’articles tous plus croustillants les uns que les autres !

 Et oui, 8 points qui vous prouvent bien que je suis une non-blogueuse beauté. Y a bien le sujet, manque juste les bons ingrédients pour faire de ce défi, une parfaite réussite !

Source image : ici !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

12 réflexions sur “Pourquoi je suis une « non » blogueuse beauté ? Le constat…

  1. Bonsoir, je crois aussi que les photos et les revues consacrées aux nouveautés sont des facteurs importants pour attirer les lecteurs. Ceci dit, mes blogs préférés sont souvent les moins « populaires » car les avis y sont francs, comme le vôtre. En plus, je n’ai que faire des concours ; dans certains cas, cela me donne même l’impression qu’on cherche à « acheter » ma fidélité de lectrice !
    En tout cas, au plaisir de nous lire de nouveau très bientôt (et de commenter ;-))

  2. Eh bien tu vois, je trouve que cet article a tout d’une grande.
    Pas de photoshop ni de concours, mais de l’humour et de la sincérité.
    Moi de toute façon j’aime ton blog, ta franchise et tes analyses « scientifiques » que la littéraire que je suis ne saurait jamais faire seule!
    Elle est là ta force;
    Bisous bella!

    • « Mon » Anahita,
      Parmi les fidèles, tu es le « must »des plus fidèles. Merci pour ton appréciation, qui de ta part (ben oui, nous nous connaissons un peu via le web), connaissant la qualité de ta plume, me fait très plaisir *intense rosissement de satisfaction*.
      Double plaisir sachant que tu apprécie le blog !
      Bisous et au plaisir de lire un de tes articles futurs 😉

  3. Ahhh, mais qu’est-ce que c’est vrai !
    J’ai la naïveté de penser que l’intérêt peut venir avec le temps et un contenu intéressant, mais au final, le seul moment ou le compteur de « vues » monte un peu sur mon blog(et encore…) c’est quand je poste Ma Boite à beauté en « avant première ». Mais c’est bien dommage pour toi, parce que ton blog me semble bien sympathique après m’y être baladée un peu.
    Je pense qu’il faut écrire des articles parce qu’on aime faire cela, sans attendre la célébrité et sans forcer les choses. Comme je n’aime que très moyennement les partenariat avec les marques qui pullulent sur la blogosphère. Non pas que je mette en doute la bonne foi des blogueuse, mais plus parce qu’elles doivent être encore en excitation extrême quand elles écrivent et se font acheter malgré elles.
    On finit par voir des blogs de moins d’un an avec 30 partenaires, ça m’écœure un peu.
    Tu peux compter 47 abonnées en tout cas,

    A très bientôt,

    Charlotte

    • Charlotte,

      Merci pour ton commentaire, ton appréciation et ce 47ème abonnement, qui fait de toi – grâce à toi, ma fidèle 47ème abonnée ! La naïveté doit être communicative – j’avais le même schéma de pensée : potentiellement intéressant donc, avec le temps… et bien…. peu de changement, au bout du compte. Mais – dans mon cas, et celui de nombreuses autres, je suppose – je persiste et je signe parce que j’aime ma partie !!! Les partenariats sont sûrement choisis par des services spécialisés en communication, qui sillonnent le net en quête du blog, qui leur permet de percer un peu plus leur trou, sur la toile ! C’est mercatique tout ça – Mais, je dois avouer que en tant que boulimique cosméto – naturellement et de profession – j’aurais été agréablement surprise d’être contactée…
      En attendant de faire le « buzz » (?!), accrochons nous ! Au plaisir de te lire à nouveau !!!

  4. Soit dit en passant, célébrité, passage à la postérité… ne sont pas vraiment l’essence même de cet article. Nous cherchons tous – plus ou moins – à degré plus ou moins élevé – une reconnaissance de la part de son prochain. Il est également très plaisant d’être utile aux autres, sinon à quoi bon, que « Ducros se décarcasse » ?

    • Bien sûr que c’est naturel de chercher une reconnaissance. Et puis, un blog vise aussi à créer des échanges.
      Je me disais aussi qu’en édition (papier ou sur le net), il y a une règle à respecter pour favoriser la lecture : écrire en noir sur fond blanc. Cela fatigue moins les yeux des lecteurs qui n’ont pas besoin de faire un effort pour distinguer le texte/les photos du fond. C’est vrai que ça limite la créativité et la cantonne à la bannière… Perso, j’aime beaucoup votre design « victorien japonisant » et il ne m’empêchera jamais de vous lire, mais je pense qu’un design très affirmé n’aide pas à attirer le plus grand nombre. Sur Tumblr (ma plateforme de blogging), les blogs les plus suivis ont systématiquement une présentation de type « texte noir sur fond blanc » et je crois que ce n’est hélas pas un hasard, indépendamment du contenu.
      En pensant à votre article, je me disais que votre devise pourrait également être « Pour vivre heureux, vivons cachés » ! 🙂
      Bon week-end

      • Mon île de beauté,

        C’est vrai qu’il faudrait que le blog soit écrit en noir sur fond blanc et beaucoup plus sobre – et pour ça, je suis irrécupérable car j’ai un grand besoin de couleurs ! Mais comme la présentation n’a rien de définitif, je vais sérieusement y songer. Quant à la devise proposée, j’adhère totalement !!
        Je vous souhaite en retour un très bon week-end !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s