Hei Poa #1 : « Monoï Pamplemousse » – « Anani Popaa’ « 

Monoï pamplemousse

Indications :

Préférentiellement peaux/cheveux secs.

Type :

Produits de soins corporels/capillaires – Multi-usages.

Ma note : 

(sur 5). (en particulier séduite par la senteur)

Mon avis :

Une huile, très riche en texture et acides gras, dont le seul inconvénient pourrait résider dans son comportement face à la température ambiante. A moins de 25°C, l’ « huile » devient solide et elle se liquéfie à une température supérieure. Le Monoï, principal composant de ce cosmétique, est le produit de beauté traditionnelle des Polynésiennes pour entretenir leur chevelure et leur peau (Monoï = macérat huileux de fleurs de tiaré dans l’huile de noix de Coco).

Efficace sur les peaux et phanères desséchées, qui manquent d’éléments nutritifs et d’éclat. Parmi l’une des plus grasses, l’huile de coco apporte un glissé longue durée, mais est difficile à faire pénétrer. Je l’utilise pendant la belle saison en huile pour le corps et en suis très satisfaite.

Composition :

– Excipients/Solvants/Actifs :

Cocos nucifera oil (Coconut oil) (Huile de noix de Coco) : sert ici de base au cosmétique et à la fabrication du « Monoï ». Très émollient et nourrissant (acides gras saturés), hydratant, apaisant et conditionneur capillaire (rend les cheveux souples, brillants, faciles à coiffer. Le bémol : alourdit la chevelure). Son odeur est sucrée, exotique et délicate.

Gardenia Tahitensis flower extract (extrait de fleurs de tiaré) : composant indispensable à l’huile de noix de Coco pour obtenir le Monoï. Il présente une odeur légère de Jasmin. Emollient, adoucissant et tonifiant (flavonoïdes).

Citrus grandis fruit extract (Grapefruit) (extrait de pamplemousse) : astringent ; confère sa senteur hespéridée et fraîche au produit en corrélation des senteurs du Monoï.

– Additifs (conservateurs, colorants, agents parfumant…) :

Parfum (Fragrance), Amyl cinnamal, Limonène  : confèrent l’odeur au cosmétique.

Benzyl salicylate (salicylate de benzyle), Linalool, Géraniol, Citronellol : conservateurs antiseptiques.

Tocophérol (vitamine E) : conservateur anti-oxydant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s